logo.jpg

 
Vous êtes ici :  Accueil
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Historiques Jumelages
 ↑  
Visites

 1384891 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Nouveautés du site
(depuis 30 jours)
Articles
Bienvenue sur AJVA85

La dernière nouvelle
Les jumelages - à quoi servent-ils ? - par CIDAL le 26/01/2018 @ 01:01

Les jumelages, cœur battant de l’Europe

extrait vu dans iqoption CIDAL du 24 janv. 2018 (Centre d'Information et de documentation de l'Ambassade d'Allemagne)

L’Europe compte 20 000 jumelages de collectivités territoriales, dont 2 200 entre la France et l’Allemagne. Ces partenariats contribuent à la construction d’une Europe des citoyens © dpa

À l’heure des séjours Erasmus et des réseaux sociaux, on les avait presque oubliés… 2 200 jumelages associent des collectivités locales françaises et allemandes. Mais ces pionniers du rapprochement franco-allemand devenus les fers de lance de la réconciliation entre les deux sociétés dans les années 1960, ne font plus parler d’eux. À tort. Selon une étude de l’Institut franco-allemand de Ludwigsbourg (DFI) et de la Fondation Bertelsmann, ils sont un modèle de partenariat pour la construction d’une Europe vivante et proche des citoyens.

L’étude est la plus vaste jamais réalisée sur les jumelages franco-allemands. Elle s’appuie sur une enquête auprès de 1322 villes situées sur les deux rives du Rhin. Et elle a été motivée par l’actualité.

Crise de la zone euro, montée des partis populistes, Brexit : « l’intégration politique menée depuis des décennies risque de devenir le jouet de formations populistes si l’on ne réussit pas à associer la population au projet européen », met en garde Frank Baasner, directeur du DFI. « Les gens doivent sentir qu’ils font partie d’une communauté européenne. […] Parallèlement à la création d’institutions communes, il faut promouvoir des initiatives qui instaurer une Europe ‘d’en bas unie ».

État des lieux

Mais quelle est la réalité des jumelages aujourd’hui ? Et quelle peut être leur contribution au développement d’une conscience européenne ? L’étude fournit un état des lieux très encourageant. Elle montre que les 2 200 jumelages de villes franco-allemands (sur les 20 000 jumelages existants dans l’Union européenne) sont actifs, efficaces pour créer des liens personnels entre les Européens et, le plus souvent, tournés vers l’avenir.

80 % des personnes sondées jugent ainsi que le jumelage représente « l’Europe en action ». 76 % jugent « très bonnes » les relations avec la ville jumelée. Près des deux tiers indique que leur jumelage est stable ou gagne en intensité (seul un sur cinq estime qu’il est moins actif qu’autrefois). Dans un cas sur trois, plus de 70 personnes vont chaque année dans la ville jumelée. Et près de 60 % des jumelages désirent d’urgence que plus de citoyens s’engagent en leur sein. Bref, les jumelages occupent une place centrale dans le paysage communal.

Les jumelages, victimes de préjugés

L’étude rompt par ailleurs avec un préjugé tenace qui voudrait que les jumelages incarnent un héritage vieillissant du rapprochement franco-allemand. Certes, les plus âgés y sont surreprésentés. Mais il est remarquable qu’un quart des participants a moins de 30 ans.

L’analyse permet aussi de constater que la volonté d’ouvrir des perspectives aux jeunes constitue une motivation croissante des activités des comités de jumelage. Les échanges scolaires, les rencontres de jeunes et les rencontres entre associations, sportives ou musicales par exemple, jouent un rôle pivot. Et la majorité des jumelages se sont adaptés à leur époque. Ils proposent de nouveaux formats d’échanges, tels que les échanges de stagiaires et les offres de jobs d’été.

Autre préjugé, autre erreur : les jumelages sont loin de ne mobiliser que des publics diplômés, ou déjà très investis en faveur de la construction européennes. Ce n’est le cas que dans un dixième des communes interrogées. À l’échelle nationale, le constat est tout autre : les jumelages touchent toutes les couches de la population. Et ils atteignent des personnes qui ne s’intéressent pas à l’Europe en soi, car les échanges reposent le plus souvent sur le partage d’activités de loisirs, de hobbies et les contacts entre clubs.

L’époque des années 1960 et 1970, où la volonté de réconciliation entre les deux pays était très présente, semble ainsi révolue. « Créer des opportunités pour la jeune génération », « contribuer à la construction d’une Europe pacifique » ou « faire tomber les préjugés » restent des motivations durables. Mais la volonté d’élargir les horizons des citoyens a gagné en importance.

La rencontre personnelle, base de la construction d’une Europe des citoyens

C’est d’ailleurs ce qui fait toute la richesse et tout le potentiel de ces jumelages pour l’avenir. « La plus-value particulière réside dans la rencontre personnelle et la découverte des conditions de vie sur place », note l’étude. L’expérience de l’hospitalité et de l’accueil dans un environnement inconnu, ainsi que les rencontres « amènent à une conscience de la vie réelle dans le pays partenaire et rendent celle-ci tangible ».

Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, la langue n’est pas un obstacle. Lorsque les compétences linguistiques font défaut, une personne bilingue du groupe, l’aide de l’anglais ou celle des traducteurs automatiques sur internet est toujours disponible.

Dans ces conditions, les jumelages contribuent à la formation d’une conscience européenne et à l’émergence d’un sentiment d’appartenance à l’Europe, conclut l’étude. Loin d’être une forme dépassée de coopération, ils semblent plus utiles et plus actuels que jamais. Et ils « agissent également comme une barrière contre les courants eurosceptiques ».

Dans le contexte européen actuel, cela n’est pas anodin. Lors d’une présentation de l’étude au Goethe Institut de Paris mardi 23 janvier, Joachim Fritz-Vannahme, Senior Advisor à la Fondation Bertelsmann, a relevé une information : le Royaume-Uni, qui a voté le Brexit, est aussi l’un des pays européens qui compte le moins de jumelages…

A.L.


CONFERENCES

Hans HERTH, un conférencier hors pair, une salle attentive

L'ÉCONOMIE EST INSCRITE DANS LES GÊNES DES CIVILISATIONS

Les sondeurs, les politicologues, les économistes de tous bords...ne cessent de gloser sur l'économie allemande et la comparaison de sa santé par rapport à celle de la France qui peine.

Y a-t-il un modèle allemand et un autre modèle français ? Pour l'instant, un qui marche et l'autre qui souffre. Est-il possible d'aller piquer des recettes chez nos voisins pour nous améliorer ?

Une chose est sûre : le sujet désormais intéresse les français. L'économie s'invite dans tous les débats. Et durant ces mois de campagne électorale les orateurs candidats se jetteront des chiffres à la figure...sans proposer de solution pour reconstruire la dynamique économique à la Française.

A l' initiative de l'Association Entreprises des Olonnes EDO et de l'Association des Jumelages VENDÉE ALLEMAGNE AJVA, nous étions conviés à assister à une Conférence Débat sur ce parallèle entre les deux économies

UNE APPROCHE SOCIOLOGIQUE DE L'ÉCONOMIE COMPARÉE

Le conférencier Hans HERTH, sociologue franco allemand, ancien consultant a promené les auditeurs depuis l'antiquité jusqu'à nos jours pour montrer comment se sont forgées en France et en Allemagne deux mentalités économiques différentes, voire totalement divergentes.

"L'Allemagne n'a pas de politique industrielle mais elle a des industriels ", la France....chacun a pu compléter la phrase selon sa philosophie...

Depuis la nuit des temps le français chasse en solitaire dans le monde économique, l'allemand chasse en meute. Sa pauvreté en ressources naturelles l'a contraint à ce mode de gestion, "au perfectionnement du banal", au travail bien fait. Le travail est familal, collectif. La cogestion est possible, nécessaire en Allemagne.. 

La conclusion est cinglante. Il n'y aura pas de convergence entre les deux économies tant les mentalités sont tellement  différentes voire opposées.

Transcrit au niveau de l'Europe par le conférencier, cela signifie il n'y aura pas d'Europe intégrée mais l' une des  solutions serait l'Europe Fédérale avec des règles communes sur le plan fiscal, sur le plan social.

On peut changer des structures mais on ne peut changer aisément des mentalités.

Une soirée particulièrement enrichissante dont, en quelques lignes, on ne peut donner qu'un trés pale reflet.  Ce fut une démonstration aussi parfaite qu'aisée à suivre.

Flash infos

Le COMITE de JUMELAGE Ile d'Olonne-Vairé  organise un beau voyage dans sa commune jumelle HEIMENKIRCH (près du Lac de Constance) du 26 avril au 1er mai 2018. Infos: tél. 02 51 23 18 92;

  Le COMITE DE LA TRANCHE S/MER a tenu son ASSEMBLEE GENERALE le  2 mars 2018- compte rendu à suivre -

L' A.E.I.N.(Associations des Echanges Internationaux et Nationaux) de LA ROCHE SUR YON organise une SOIREE CELTIQUE le 16 MARS 2018 à 19h30 - Grande Salle des Fêtes du Bourg s/la Roche. Amenez vos amis.Inscriptions:tél. 02 51 36 13 29

 

l' A.E.I.N. de La Roche sur Yon organise une semaine allemande du 7 - 13 Mai dont une grande Soirée de Gala avec animations le samedi 12 Mai. Venez nombreux !

A prévoir dores et déjà:  Grand FORUM franco-allemand, organisé par l'A.J.V.A et ses partenaires allemands aux HERBIERS pour présenter leurs régions - Retenez cette date: 27 octobre 2018.
 

Vous êtes ici :  Accueil
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Facebook

facebook.jpg

Vendée Le département

_CGV_LogoLeDepartement_VERTICAL_ED_Couleur.jpg
News

NEWS

BONNES OCCASES des

VILLES JUMELLES" 
  C'est la rubrique pour
vos offres / demandes.
ex:
Visites entre Villes-jumelles, covoiturages etc..
ajva85@yahoo.com
----------------------------------------
STAMMTISCH
in La Roche s/Yon
Vous voulez pratiquer votre allemand?
Sie möchten Deutsch sprechen?
Jeden 2. Mittwoch im Monat
Infos unter " ajva85@yahoo.com"
*******************************
Le prochain FORUM DE L'AJVA se tiendra
AUX PAYS  DES HERBIERS
  LE 27 OCTOBRE 2018
détails à suivre...
******************************
/log1.jpg
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
czpMb
Recopier le code :
27 Abonnés
Diaporamas
Préférences
Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!